L’association LIGER


En 1975, Joseph Pouget - aujourd’hui disparu - sensible à la dégradation progressive du patrimoine architectural du haut val de Loire, décide de tout mettre en œuvre pour enrayer ce phénomène. C’est ainsi qu’il crée LIGER (la Loire, en latin), association qui a pour but la sauvegarde et la valorisation de l’architecture des fermes traditionnelles couvertes de genêt et de lauze ainsi que des paysages de la région des sources de la Loire.


L’association est aujourd’hui forte de quelques 300 membres et d’un conseil d’administration actif qui poursuit des actions s’inscrivant dans les objectifs initiaux de Liger : « La sauvegarde et la valorisation de l’architecture traditionnelle ainsi que des paysages de la région des sources de la Loire. »

  • 40 années d’engagements, des actions sur l’ensemble de la Montagne
  • Une dynamique associative renouvelée : plus de 280 membres en 2015
  • Ces dernières années, 4 grands axes de travail
  • Favoriser la conservation des dernières toitures végétales du Pays des sources de la Loire et développer des relations étroites avec leurs propriétaires
  • Poursuivre le recensement des toitures en lauze autour des grands sucs, en collaboration avec le PNR, et sensibiliser à la richesse de ce patrimoine
  1. Favoriser la conservation des dernières toitures végétales du Pays des sources de la Loire et développer des relations étroites avec leurs propriétaires
  2. Poursuivre le recensement des toitures en lauze autour des grands sucs, en collaboration avec le PNR, et sensibiliser à la richesse de ce patrimoine
  3. Sauvegarder les savoir-faire de maître-piqueur de genêts et de poseur de lauzes, en organisant des stages d’apprentissage
  4. Définir l’avenir de la chaumière de Clastre, l’ouvrir dans de bonnes conditions au public

… quelques dates

 

1980 : Achat de la chaumière et de la prairie de la Ferme de Clastre, siège social de Liger à Sainte Eulalie

1984 : Classement de Clastre en tant que Monument Historique

1987 : Achat de la ferme de Bourlatier pour la sauver de sa ruine

1988 : Le projet de restauration de Bourlatier reçoit le premier prix des chefs-d’œuvre en péril. Les travaux de restauration de la toiture sont conduits par LIGER, les travaux d’aménagement intérieur par le Conseil Général de l’Ardèche avec lequel un bail emphytéotique est passé. Bourlatier devient un site de visite fréquenté par 6 à 8 000 visiteurs par an : “La ferme mémoire de la Montagne Ardéchoise”. La gestion est assurée par le Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise

2010 : Rénovation de la toiture en genêt de Clastre, après presque 12 années d’abandon, faute de moyens

2012 : Inauguration et ouverture au public du jardin ethnobotanique de la ferme de Clastre : l’Hort

2013 : Obtention du Prix Rhône Alpin du Patrimoine et d’un fond du Crédit Agricole pour la poursuite des travaux de sauvegarde et de restauration de Clastre

2014 : Mise en place d’un premier stage d’apprentissage des techniques de piquage de genet et de pose de lauze

2014 : Mise en place d’un projet éducatif en partenariat avec le PNR des Monts d’Ardèche et l’école de Sainte Eulalie pour la sensibilisation des élèves au patrimoine architectural de la montagne et  aux paysages sur le thème des cabanes avec le concours d’une plasticienne et vidéaste -> exposition et construction par les enfants de cabanes couvertes de lauze et genêt dans la prairie de Clastre

2015 : Inventaire exhaustif des toitures traditionnelles sur le massif Mézenc Gerbier et réalisation d’une exposition sur l’architecture traditionnelle de la région des sources de la Loire en partenariat avec le Parc naturel Régional

2015 : Organisation d’un deuxième stage d’apprentissage des techniques de piquage de genêt et pose de lauze

2016 : Réflexion et études sur l’avenir de la Ferme de Clastre, les aménagements intérieur – extérieur, l’animation du site, le modèle de gestion, autour des thèmes de l’architecture locale, la flore et la biodiversité…

2017-2020 : Organisation chaque année d'un stage d’apprentissage des techniques de piquage de genêt et pose de lauze

 



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message

CAPTCHA