Situation

A 3 Km du Mont Gerbier de Jonc, la grange de Bourlatier, fait 51 m de long et de 12 m de large, c' est une des plus imposantes de la Montagne Ardèchoise.

Ouverte aux visites tout l'été, elle accueille aussi spectacles, conférences et expositions.

Avec sa toiture en lauzes et sa charpente traditionnelle en "tenailhs", elle est tout à fait représentative de l'architecture paysanne locale, elle communiquait jadis avec un chateau aujourd'hui disparu et abritait un important cheptel.

 

Logis de ferme

La surface est réduite (1/5ème du rez-de-chaussée en général) mais la position est stratégique. En intime continuité de l'étable, l'habitat permet une surveillance permanente du troupeau et un profit maximum de la chaleur dégagée par les bêtes.

Directement relié à la grange, il évite,au plus dur de l'hiver, tout détour extérieur pour alimenter le bétail. Mais si l'homme contrôle tout étroitement, c'est au prix de l'adoption du rythme de vie du bétail.

Le logis est, à l'origine, rudimentaire: une salle commune dont le mobilier se limite à la table, les chaises, l'horloge et le buffet. Cheminée et four à pain occupent le fond de la cuisine. Concession ultérieure à l'occupation de l'espace habitable, les lits placards s'effacent tandis que des chambres sont aménagées dans la fenière.

 

Morphologie d'une ferme

La ferme Bourlatier incarne une unité fonctionnelle de la proximité hommes/bêtes.

L'étable et l'habitation sont en partie basse. La grange à foin (La fenière occitane) occupe l'intégralité de l'étage.

Entre ces deux niveaux, deux types de communication:

  • un escalier intérieur reliant logis des hommes et grange à foin
  • des trappes,"trapons" en langue d'oc, permettant d'alimenter directement en foin les râteliers depuis la fenière. A l'extérieur, ceinturé de pierre, un potager subvient aux besoins domestiques. 

Quelques chiffres de l'exploitation de Bourlatier entre 1940 et 1950 :

35/ 40 bêtes à cornes (boeufs, vaches, taureaux),

20 brebis, 1 bélier, 2 verrats, 2 à 3 truies, 2 juments, 4 à 5 chèvres,

une dizaine de volailles, quelques lapins.

Production annuelle: 80 à 100 tonnes de foin, 20 à 25 tonnes de bois de coupe(fayard), 1 tonne de choux, 3 à 4 tonnes de pommes de terre, 18000 litres de lait(beurre, fromage, petit lait), 15 veaux, 1 à 2 poulains, 1 douzaine de porcelets, des oeufs, des agneaux, des céréales...



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message

CAPTCHA